Acné

L’acné se manifeste par l’apparition sur la peau d’un ou des éléments suivants :

  • Comédons ouverts (points noirs)
  • Comédons fermés (petits points blancs)
  • Papules (boutons rouges)
  • Pustules (boutons à tête blanche ou avec pus)
  • Nodules (masses rouges parfois sensibles)
  • Kystes
  • Cicatrices

L’acné peut se limiter à l’apparition de quelques points noirs et boutons occasionnels qui disparaissent sans séquelles durant une période limitée de la vie, soit celle où les hormones sexuelles sont en augmentation rapide (adolescence).

Cependant, pour plusieurs hommes et femmes, l’acné est une véritable maladie de la peau parfois sévère, qui peut se prolonger ou débuter à l’âge adulte, qui peut laisser des cicatrices ou qui affecte la qualité de la vie et la confiance en soi.

Les traitements possibles de l’acné sont nombreux et doivent être individualisés selon le stade de l’acné, le type de peau, l’évolution de la maladie, la réponse aux traitements antérieurs et leurs effets secondaires.

Les traitements de l’acné sont

Traitements topiques

Il s’agit de produits ou médicaments appliqués sur la peau à chaque jour ou sur une base régulière. Il est très important si vous faites de l’acné de n’utiliser sur votre peau que des produits adaptés, non comédogènes ou encore mieux : comédolytiques, c’est-à-dire que ces produits aident à l’élimination des comédons en régularisant les processus de kératinisation et d’exfoliation des cellules mortes au niveau des pores de la peau. Assurez-vous d’être bien conseillé idéalement par un médecin, dermatologue ou pharmacien. Soyez plus vigilant avec les cosméticiennes qui n’ont pas de formation médicale.

Traitements systémiques

Il s’agit de médicaments prescrits par le médecin qui doivent être pris par voie buccale durant quelques semaines à plusieurs mois. Dans cette catégorie, il y a les antibiotiques, les contraceptifs et l’accutane.

Traitements physiques

Il s’agit de traitements offerts à la clinique. Ces traitements peuvent compléter les autres traitements topiques ou systémiques de l’acné ou remplacer ces derniers. Mentionnons brièvement :

Peelings doux : il s’agit d’appliquer 1 ou des produits en couches successives sur la peau toutes les 2 à 4 semaines. Combinés à des traitements topiques, les peelings doux permettent un meilleur contrôle des poussées d’acné, la diminution des comédons, de la taille des pores et l’amélioration des cicatrices superficielles. La microdermabrasion est une technique douce qui consiste à pulvériser sur la surface de la peau des microcristaux pour enlever les cellules mortes accumulées .À la clinique nous l’utilisons en préparation au peeling et à la thérapie photodynamique. Pour connaitre les autres bienfaits du peeling 

Izolaz : il s’agit d’un appareil qui permet par succion douce d’extraire de la peau les comédons blancs ou noirs. L’appareil émet aussi de la lumière visible et infrarouge pénétrant dans le canal sébacé pour y diminuer le P. acnès, la bactérie responsable de l’acné. Le traitement Izolaz peut se compléter par l’application d’un produit exfoliant sur la peau pour régulariser l’exfoliation et prévenir la formation de nouveaux comédons. Pour en savoir plus sur le traitement Izolaz 

Système biophotonique Klox : il s’agit d’un traitement efficace absolument indolore et sans période de récupération qui consiste en l’application d’un gel sur la peau suivi de l’exposition à une lumière non-laser durant 5 minutes. Le traitement doit être répété toutes les semaines mais idéalement deux fois par semaine et durant six semaines. Pour en savoir plus sur le traitement Klox

Thérapie photodynamique: La thérapie photodynamique consiste à appliquer un médicament photosensibilisant (Levulan® ou Metvix ) sur la peau, en clinique, après l’avoir exfoliée selon votre besoin individuel avec la microdermabrasion, une solution exfoliante ou l’Izolaz. Le médicament est laissé pour un temps de pose variant de 50 minutes à 90 minutes puis votre peau est exposée à une lumière émise par le Lumiphase. De deux à six séances sont généralement requises pour la maîtrise à long terme de l’acné. Pour en savoir plus

IPL: IPL est un appareil apparenté au laser qui émet des ondes lumineuses captées par différentes structures de la peau. Les traitements IPL améliorent l’apparence de la peau, la taille des pores, diminuent la peau grasse et les cicatrices d’acné. Les médicaments utilisés pour la thérapie photodynamique (c.f. thérapie photodynamique) peuvent être appliqués avant le traitement IPL. Pour en savoir plus sur IPL 

Laser Smooth-Beam : ce laser est le traitement de choix pour un traitement doux de l’acné accompagnée de cicatrices ou de dépressions de la peau. Le laser Smooth-Beam est souvent combiné au laser V-Beam lorsque l’acné et les cicatrices s’associent à des rougeurs plus intenses.

Tous ces traitements physiques de l’acné peuvent se combiner selon le cas. Pour en savoir plus sur leur indication dans votre cas particulier, il faut prendre rendez-vous pour une consultation avec Dre Mathieu-Serra.

À noter que Dre Mathieu-Serra n’est plus participante au Régime d’Assurance Maladie du Québec. Vous devez assumer les frais de consultation et le coût des traitements offerts à la clinique.

Les traitements des cicatrices d’acné : Voir traitements des cicatrices d’acné  

L’acné est une pathologie de l’appareil pilosébacé, lequel est constitué de la glande sébacée productrice de sébum (l’huile naturelle de la peau formée de triglycérides et d’acides gras) et d’un canal excréteur qui s’ouvre à la surface de la peau par un pore, d’où le sébum s’écoule. La production du sébum par la glande sébacée se fait en réponse à l’action de la testostérone, une hormone dont la production débute à la pré adolescence et augmente fortement à l’adolescence. La testostérone est produite par les testicules chez l’homme et principalement par la glande surrénale chez la femme.

L’acné débute lorsqu’il y a un défaut dans le processus d’exfoliation des cellules mortes à la sortie du pore, ce qui crée une obstruction du pore. Ce défaut est en partie lié à la production hormonale et en partie génétique et il s’aggrave par l’application de produits cosmétiques comédogènes sur la peau ou d’irritation excessive de la peau. L’obstruction des pores se manifeste par la présence de comédons, petits points blancs ou noirs visibles sur la peau.

Le pore obstrué constitue une barrière à l’écoulement du sébum qui s’accumule anormalement à l’intérieur du canal sébacé. Le sébum est la nourriture préférée du P.acnès, une bactérie normale de la peau, qui se met ainsi à croître de façon excessive, surchargeant le canal sébacé qui laisse alors filtrer dans le derme de la peau à son pourtour des débris bactériens et cellulaires contre lesquels le système réagit par de l’inflammation. L’inflammation dans la peau se manifeste par une papule rouge : le bouton d’acné qui, lorsque l’inflammation est plus intense, devient une pustule ou même un kyste. L’inflammation, si trop intense ou s’il ya prédisposition génétique, peut induire un processus de cicatrisation : les cicatrices d’acné. Attention : En manipulant vos lésions d’acné vous augmentez l’inflammation et vos risques d’avoir des cicatrices permanentes

Comments are closed.